Grimmy & BD

Un site de BD qui ne manque pas de chien !

Bienvenue sur Grimmy & BD !

Les bases de la BD

Par Grimmy / Webmaster. Dernière modification le 08/12/2014.

A l'attaaaaaaaaaque! :pirate:

Hop, hop, hop! On se calme et on ronge son frein car vouloir faire une bande dessinée, c'est bien. En connaître les principes de base avant de commencer, c'est mieux. C'est ce que je vais m'attacher à faire via ce tutoriel. Je précise que je ne suis pas là pour vous apprendre à dessiner (pas besoin d'être forcément bon en dessin pour faire une BD), mais pour vous donner le fil conducteur de la conception d'une bande dessinée.

Après ça, un crayon, une gomme... et c'est parti! Mais, pour qu'une bédé intéresse ses lecteurs, quelques notions et techniques ne font pas de mal.

Alors, on y va! Et sans ronchonner, s'il vous plaît! :p

Qu'est-ce une BD ?

info Je sens que certaines personnes vont me dire : "Elle est bête, ta question!". Hé bien, elles auraient tort. En effet, il faut distinguer "la" bande dessinée et "les" bandes dessinées. "La" bande dessinée est le concept et la technique permettant la réalisation de cet art (c'est-à-dire le 9me Art). "Les" bandes dessinées sont les média par lesquels sont véhiculés cet art.

Ici, nous aborderons le deuxième point, à savoir la bande dessinée en tant que médium. Il s'agit d'une succession d'images disposées les unes à la suite des autres pour raconter une histoire et pouvant être présentée de différentes façons (en planche, en illustré, en petit format, en album, etc.).

Le terme de bande dessinée est apparu dans les années 1930 afin de désigner les bandes quotidiennes publiées dans les journaux. Quant aux publications sur des pages et des livres complets, elles étaient définies comme étant des illustrés. C'est seulement dans les années 1950 que l'expression "bande dessinée" prend une signification plus large.

De nos jours, les bandes dessinées ne sont plus que de simples histoires drôles. On trouve aussi des histoires dramatiques, des enquêtes policières, de la science-fiction ou encore des critiques de société. Les BD peuvent même devenir des séries qui s'étendent sur plusieurs tomes.

Temps pour créer une BD

De façon générale, la réalisation d'une planche va demander entre deux jours et une semaine de travail. Je vous laisse faire le calcul pour un album complet... Comme vous pouvez le constater, c'est un paramètre très variable car divers critères entrent en compte :

  • le rythme de travail des dessinateurs. Effectivement, c'est comme dans la vie de tous les jours, tout le monde est différent! Il y a ceux qui sont très méticuleux, ceux qui travaillent vite, ceux qui sont à la recherche maximale du détail, etc. De plus, il ne faut pas oublier que dessinateur est un métier d'artiste. Il peut ainsi être en panne d'inspiration, être également sur une autre œuvre...

  • les besoins en documentation seront très différents entre le fait de dessiner une planche de XIII ou une de Mickey Mouse. Ces besoins concernent essentiellement l'aspect visuel, à savoir l'architecture, les tenues vestimentaires, les moyens de locomotion, etc. Le dessinateur peut également être amené à se renseigner sur le style de vie, sur le contexte social et économique d'une époque. Bref, dans certains cas, il s'agit d'un travail de longue haleine.

  • le style de dessin. Un dessin réaliste (ex : Blueberry) requiert plus de temps de réalisation qu'un dessin beaucoup plus simple (ex : Les Bidochons).

Petit lexique de la bédé

La bande dessinée possède son vocabulaire propre. Ainsi, que vous soyez un néophyte ou un amateur éclairé dans ce domaine, le rappel de certaines définitions peut s'avérer utile pour une meilleure compréhension.

  • Un album est un recueil de planches qui raconte une histoire ou une suite de gags.

  • La bande (de l'anglais : "strip") ou bandeau est une suite de cases, disposées sur une ligne. Une bande comprend entre une et six images environ. Le strip peut également être une petite histoire à lui tout seul, dans un journal quotidien notamment.

  • Les bulles (ou phylactères) sont des textes intégrés aux vignettes, destinés à la transcription des dialogues des personnages de l'histoire. Les bulles sont souvent rondes (d'où leur nom) et parfois rectangulaires. Pour les pensées ou les rêves, elles ont souvent la forme d'un nuage. La "queue" de la bulle fait le lien avec le personnage qui parle.

  • La case (ou vignette) est un espace souvent rectangulaire, généralement entouré d'un trait noir, où est dessiné un moment de l'action.

  • Un idéogramme est une représentation graphique exprimant une idée (par exemple, des étoiles ou des bougies autour de la tête pour montrer qu'un personnage est KO).

  • Le lettrage est la manière dont le texte des bulles ou des récitatifs est imprimé (caractères, forme, épaisseur, disposition..).

  • Une onomatopée est un mot ou une expression qui restitue visuellement un bruit ou un son dans une case. Les onomatopées constituent le "bruitage" de la bande dessinée.

  • La planche est une page entière de bédé. C'est un ensemble de cases, souvent disposées sur plusieurs lignes. On applique généralement le mot planche au document original.

  • Les récitatifs sont des panneaux généralement situés au bord des vignettes et servant aux commentaires en "voix off", notamment pour donner des indications de temps et de lieu ou pour fournir des informations permettant une meilleure compréhension de l'action.

  • Une série est un ensemble d'albums reliés par un thème ou un personnage, parfois dans un ordre chronologique.